Le Casino de la Plage dit Casino Deganne

Adalbert Deganne, originaire de la Marne (il était né à Vertus en 1817) fit réaliser
ce château en 1855, sur le modèle réduit du Château Boursault Boursault Vignette
Il était l'époux de Nelly Robert, une riche Testerine, propriétaire
par sa dot de ce qu'on appelle aujourd'hui La Ville d'Été.
___________________________________________________________________________________________________
Légende : Deganne, dans sa jeunesse s'était épris d'une riche héritière de La Marne. La famille de la
jeune fille le refusa à cause de ses origines modestes. Deganne  fit "un pied de nez" à son passé en
construisant cette replique du Château Boursault  (énigme non résolue : qui lui fournit les plans ?)
C'est en effet le Château de Boursault qu'avait reçu en dot la jeune fille soit-disant aimée, en épousant
un homme de son milieu.
Il est peu probable que cette histoire soit vraie, la jeune fille, petite-fille de la veuve Clicquot 
résidant à Reims et Deganne, dont les parents étaient vignerons, à Vertus. On trouve trace de cette
histoire inventée dans de nombreux livres sur Arcachon.
___________________________________________________________________________________________________

Deganne fut par 2 fois Maire d'Arcachon  (1870-1871 et 1876-1880) et n'habita
jamais ce château, préférant la Villa Saint-Georges à proximité.

Sur les documents antérieurs à 1886, la tourelle centrale n'existe pas.

Deganne vers 1880
Vers 1880
Il est très rare de trouver une photo du Château Deganne en premier plan
dans une version antérieure à 1886 (sans la caractéristique tourelle)
avec uniquement des pêcheurs locaux sur la plage qui n'en est pas une.
A l'horizon en arrière-plan, le Grand Hôtel, "structure en L"
avant l'incendie de 1907..

Deganne vers 1900

Le Château Deganne, qui n'a jamais été habité, fut un temps une annexe d'une
institution de jeunes filles tenue par des religieuses avant sa transformation
de 1904 en Casino.
La plage était alors l'espace réservé aux pêcheurs.

Château Deganne

Le touriste arrive et cohabite avec les pêcheurs (filets derrière) sur la même plage.

Château Deganne avec plage

Une étape franchie où le touriste prend le dessus sur le pêcheur.
Des terrasses avec vue sur Bassin ont été créées sur la face nord du Château.
Cela a dû provoquer maintes tensions entre "locaux" et "non locaux".

Casino Deganne

Transformation du château en casino en 1904 : 5 arches. Au début du XXème siècle,
la bourgeoisie parisienne et bordelaise venait passer la saison estivale à Arcachon.
 Il fallait bien créer des distractions. Un théâtre sera construit avant
 la première guerre mondiale et démoli vers 1970.

Cercle de jeu

Cette belle salle de jeu servait également de salle de bal ou spectacle.

Spectacle Casino Deganne

Sans doute un spectacle dédié à l'ostréiculture et la pêche (mastouns, filets..)
Je remercie l'internaute qui m'a permis d'identifier cet endroit, grâce au double
escalier typique de l'endroit, ce n'était pas facile.

Salle de concerts

Cette très rare photo nous fait plonger dans ce qui fut la salle des concerts
du Casino Deganne

Image Chocolat Devinck

Même un industriel spécialisé dans les tablettes de chocolat
en avait fait produire une image pour jeunes collectionneurs.

Plage, Casino et Château Deganne

Vue de la jetée d'Eyrac avant la construction du boulevard-promenade
qui fut inauguré en 1914. Le théâtre et le Café de la Plage sont construits.

Café de La Plage
Casino Deganne, Café de La Plage

Années 30 : Le célèbre "Café de La Plage" sur le Boulevard-Promenade.
On peut toujours admirer les palmiers et ce café.

Plage et Jetéé Eyrac Casino
Vers 1930
A partir de la jetée d'Eyrac : Café de La Plage et terrasse
du Casino dans les années 30 sur le Boulevard-Promenade.


Casino boulevard de la Plage
Vers 1910
L'entrée principale du Casino se situe du boulevard de La Plage.

Casino Deganne
Vers 1910
En reculant de quelques mètres par rapport à la photo précédente.
Les rails du tramway remontent la rue du Château (De Gaulle).

La colonne Morris est un élément de mobilier urbain initialement parisien,
mais on la remarque également dans d'autres villes françaises comme ici,
à Arcachon. A Paris, elles servaient principalement à la promotion des
spectacles, mais sur cette-là, on remarque des pubs "Maggi", "Liebig"
et d'autres tombées dans l'oubli.

Casino : entrée
Vers 1930

Les lettres CASINO ornent la terrasse.
Les fenêtres en ogive ont été transformées.
Création d'une marquise et d'une entrée.

RETOUR